Œuvres ouvertes

Novalis entre deux mondes

un livre-papier à venir en pleine mutation numérique

Non, pas d’iPad caché sur la photo, juste les 186 pages imprimées et reliées ce matin d’un livre auquel j’ai travaillé ces 18 derniers mois, à paraître d’ici la fin de l’année.

Curieuse impression en envoyant le manuscrit à l’éditeur, à l’ancienne, par la voie postale, en même temps que par email, avec le sentiment fort que, dans un monde, il suffit d’un clic pour que la publication ait lieu - c’est désormais à 99% comme cela que je publie mes textes -, tandis que, dans l’autre monde, il faudra attendre six mois avant que ce travail puisse être lu. Paraît également cette année - le numéro a du retard, il devait sortir en mai - un article intitulé L’allégorie romantique dans la revue Romantisme. Cet article, je l’ai rédigé il y a trois ans...

Et si c’était avant tout avec ce temps et ce rythme-là qu’on rompait, histoire d’accorder la publication à l’urgence de l’écriture dont parle René Char dans son poème Commune présence :

Tu es pressé d’écrire / Comme si étais en retard sur la vie / S’il en est ainsi fais cortège à tes sources / Hâte-toi / Hâte-toi de transmettre / Ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance / Effectivement tu es en retard sur la vie / La vie inexprimable / La seule en fin de compte à laquelle tu acceptes de t’unir / Celle qui t’est refusée chaque jour par les êtres et par les choses / Dont tu obtiens péniblement de-ci de-là quelques fragments décharnés / Au bout de combats sans merci...

(vers pour moi depuis longtemps centraux)

© Laurent Margantin _ 22 juin 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)