Œuvres ouvertes

Pays inconnu (15)

un voyage en morceaux

Je suis logé au nord-est de la ville. A certains endroits du quartier on voit les buildings du centre-ville à quelques kilomètres de là. Je suis allé une première fois au milieu des buildings, j’ai marché pour la première fois dans une ville à buildings. Depuis tant d’années que j’en voyais les images un peu irréelles dans les films et les séries télévisés pour la plupart américains.

Je n’ai pourtant jamais rêvé d’aller à New York, où je n’irai peut-être jamais pour voir si elle existe. Je n’ai jamais rêvé d’aller dans une ville à buildings. En voir de très loin me suffisait, comme une vision fantastique et qui ne faisait pas partie de ma propre vie. Comme une autre planète, un peu comme on regarde la Lune sans jamais rêver de s’y rendre.

Je me souviens de traversées de la Défense, quartier tout neuf, tous les quinze jours moi enfant à l’arrière de la voiture, un peu pressé qu’on laisse ce monde étrange derrière nous, ce monde tout vertical qui n’était pas habité mais simplement occupé dans la semaine pour des raisons obscures. Mais la Défense était extérieure à la ville, c’était un membre greffé de manière artificielle, ce n’était pas le cœur de la ville.

Ici les buildings sont bien au cœur de la ville, il s’agit bien d’une ville à buildings.

© Laurent Margantin _ 12 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)