Œuvres ouvertes

Pays inconnu (45)

un voyage en morceaux

Au pays inconnu on abat de nombreux animaux qu’on expose ensuite dans des vitrines à viande. Chaque habitant du pays inconnu dispose chez lui d’une de ces vitrines à viande dans laquelle il offre aux passants la vision de son propre animal écorché. Il peut s’agir chez les plus pauvres d’un simple merle pendu par les pattes, d’un chien ou d’un chat accroché à la poitrine – quoique cela ne soit pas bien vu –, d’un lapin même, abattu dans les proches forêts : n’importe quel animal peut être exposé dans une vitrine à viande, à condition de couper la tête au préalable, dont on n’aime guère exhiber les yeux. La viande, voilà ce qu’il importe d’offrir au regard, la viande dans sa plus pure lumière intérieure, rehaussée par quelque effet d’éclairage inattendu et une décoration sobre mais souvent champêtre. Chaque habitant du pays inconnu a sa vitrine à viande qu’il entretient méticuleusement, la nettoyant au moins une fois par jour, et changeant régulièrement les morceaux. Pas de viande dans les supermarchés du pays inconnu, chaque habitant se chargeant de sa propre viande qu’il offre au regard du passant dès l’aube. Au pays des vitrines à viande, c’est bien sûr le bœuf écorché qui fait la fierté des habitants. Tout le monde ne peut pas se payer un bœuf écorché – voire plusieurs – dans sa vitrine à viande personnelle et familiale. Seuls les riches le peuvent, qui n’hésitent pas à faire abattre ou à abattre eux-mêmes un bœuf par semaine pour pouvoir l’exhiber dans leur vitrine à viande chaque dimanche. Ainsi, vous allez à travers une ville du pays inconnu, et vous tombez régulièrement face-à-face avec un de ces bœufs écorchés, entre le coiffeur et le fleuriste, vitrine à viande au cœur de la ville, fierté de la ville, âme du pays inconnu. Il reste tant de corps à découvrir de leur peau ! semble murmurer l’habitant du pays inconnu que vous frôlez devant une vitrine à viande.

© Laurent Margantin _ 28 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)