Œuvres ouvertes

Pays inconnu (50)

un voyage en morceaux

Depuis que mon ombre voyage, je mène une vie sans soucis. Depuis que mon ombre voyage, je ne sens plus son mauvais esprit sans cesse dirigé vers moi, cherchant à ruiner tous mes efforts pour stabiliser ma vie et l’organiser comme bon me semble. Mon ombre voyage, et elle loin de moi je puis vivre comme je l’entends, débarrassé de ses appels à partir voyager avec elle, à découvrir de nouveaux pays totalement différents du mien, où j’ai pu sans elle fonder une famille, bâtir une maison. Mon ombre voyage, et je n’attends aucune nouvelle, et surtout aucun retour. Je vis très bien sans elle, qu’elle ne s’inquiète pas pour moi, qu’elle reste où elle est, loin de moi, loin de ma vie sans elle. Comme tout est plus léger et plus tranquille sans mon ombre, comme j’aime me regarder chaque jour dans un miroir sans craindre son regard lourd derrière moi, soupçonneux. Qu’elle garde le monde entier pour elle, qu’elle le garde et continue de me laisser en paix chez moi.

© Laurent Margantin _ 30 juillet 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)