Œuvres ouvertes

Pays inconnu (60)

un voyage en morceaux

Deuxième journée passée au zoo. Besoin d’y revenir, avec dans la tête quelques moments de cette histoire qui va des premières expéditions européennes dans des régions inconnues d’où furent ramenés certains spécimens animaux à l’apparition des premiers zoos ou « parcs zoologiques » - aujourd’hui à peu près 2000 dans le monde.

Excitation du public, autant des enfants que des adultes, à la découverte de ce spectacle, bien avant l’âge des médias modernes exposant eux des humains dans des situations symboliques le plus souvent, au service de l’idéologie marchande (la publicité). Réfléchir à ce que des anthropologues ont appelé récemment zoo humain, et au fait que celui-ci déborde largement le phénomène colonial : difficile de penser le spectaculaire contemporain qui passe par la télé – cinéma, informations, publicité – sans chercher à évaluer ce qu’il doit au zoo du dix-neuvième siècle (voir l’histoire des zoos urbains), à cette volonté d’encadrer et d’exposer les espèces animales, sinon à les domestiquer, et à reléguer ce qui n’y participe pas dans la sauvagerie et le non-civilisé. Penser à une domestication du genre humain remplaçant au cours des deux derniers siècles le projet d’éducation du genre humain propre aux Lumières (Lessing), domestication qui passerait par l’existence du zoo des hommes : la société moderne telle qu’elle est régie par les médias (avant tout la télévision) faisant de chacun et chacune un figurant de ce que l’homme comme espèce est censé être : espèce adonnée à la consommation infinie et n’existant que dans le spectacle de la consommation. Ecrire une série de textes qui seraient des variations sur le zoo humain.

© Laurent Margantin _ 4 août 2011

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)