Œuvres ouvertes

Hommages à Werner Kofler

l’un des plus grands écrivains autrichiens, disparu jeudi

On commence à rendre hommage à Werner Kofler. Merci à remue.net d’avoir repris un extrait de l’article mis ici même en ligne, ainsi qu’à Gilles Nadeau d’avoir bien voulu remettre en Une du blog de la Quinzaine littéraire des compte-rendus publiés dans de récents numéros. A signaler également cet article dans la Croix.

Je continuerai à relayer tout ce qui concernera celui qu’on présentait souvent (trop souvent au goût de Kofler lui-même) comme l’héritier de Thomas Bernhard.

Merci aux éditions Absalon de m’autoriser à reprendre le dossier de presse exhaustif qu’elles proposent également sur leur site.

© Laurent Margantin _ 10 décembre 2011