Œuvres ouvertes

La Main de sable : enfants

Les nouveaux enfants pullulaient. Un peu partout sur la planète, ils portaient un bermuda et un tee-shirt, parlaient comme leurs propres enfants, et étaient mal rasés. On les rencontrait dans les villes et à la plage, manœuvrant de lourds véhicules. Ils racontaient tous les mêmes blagues, entendues dans des soirées d’enfants vieillis. Leurs expressions étaient celles de leur jeunesse, mélangées à de plus modernes, mais résolument enfantines. Rien en eux ne s’était développé depuis une puberté (...)

Les nouveaux enfants pullulaient. Un peu partout sur la planète, ils portaient un bermuda et un tee-shirt, parlaient comme leurs propres enfants, et étaient mal rasés. On les rencontrait dans les villes et à la plage, manœuvrant de lourds véhicules. Ils racontaient tous les mêmes blagues, entendues dans des soirées d’enfants vieillis. Leurs expressions étaient celles de leur jeunesse, mélangées à de plus modernes, mais résolument enfantines. Rien en eux ne s’était développé depuis une puberté artificielle.

Jamais, donc, ils n’étaient passés à ce que l’ on avait jadis appelé l’ âge adulte. Jamais ils n’y passeraient. De par le monde, ils formaient une génération nouvelle, totalement inédite, la première de cette nature.

Pourtant, on ne parlait nulle part des hommes-enfants, on ne les avait pas identifiés comme un groupe social distinct, sans doute parce qu’ils ne visaient pas la conquête du pouvoir, délaissant les trop hautes responsabilités. Ils se contentaient en effet de postes aux échelons moyens, et travaillaient comme employés de banque, professeurs, psychologues, managers parfois, à la condition toutefois de bénéficier d’un temps libre suffisant pour jouer les week-ends.

© Laurent Margantin _ 2 février 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)