Œuvres ouvertes

La Main de sable : homme

Il s’asseyait sur des chaises ou sur des bancs, avec ce sentiment toujours plus vif de ne rien devoir ajouter au monde tel qu’il était autour de lui. Ce qui existait, tout ce qui l’entourait était bien ou mal, il ne savait exactement, tâchant d’intervenir le moins possible dans ce qui se tramait dans son environnement immédiat. Ainsi, lisant quotidiennement des journaux récupérés çà et là, il n’en retenait rien. Et il faisait de cet oubli devenu rituel un exercice salutaire.
Assis à l’ écart, occupant (...)

Il s’asseyait sur des chaises ou sur des bancs, avec ce sentiment toujours plus vif de ne rien devoir ajouter au monde tel qu’il était autour de lui. Ce qui existait, tout ce qui l’entourait était bien ou mal, il ne savait exactement, tâchant d’intervenir le moins possible dans ce qui se tramait dans son environnement immédiat. Ainsi, lisant quotidiennement des journaux récupérés çà et là, il n’en retenait rien. Et il faisait de cet oubli devenu rituel un exercice salutaire.

Assis à l’ écart, occupant toujours les mêmes places, il fuyait les questions, celles des autres et celles qu’il ne manquait pas de se poser lorsqu’il était trop attentif aux événements qui se déroulaient devant lui. Il évitait les échanges trop personnels avec l’étranger qui, assis un moment à côté de lui, aurait pu lui confier certains secrets dont la charge lui aurait déplu.

Sa clochardisation était en bonne voie, se disait-il dans un léger sourire, les pieds posés sur son bureau tandis qu’il dictait quelques lettres à une secrétaire dont il n’ avait pas encore relevé le prénom ni même la couleur de peau.

© Laurent Margantin _ 3 février 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)