Œuvres ouvertes

"Je possède le poignet d’un vieux pêcheur heureux et infatigable"

...

Je possède – qui sait encore parler aussi librement de ses talents ? – le poignet d’un vieux pêcheur heureux et infatigable. Avant d’aller à la pêche, je suis par exemple assis à la maison et, en la regardant intensément, je tourne ma main droite une fois vers le haut, une fois vers le bas. Cela suffit pour réveiller, souvent jusque dans les moindres détails, la vision et la sensation de la prochaine séance de pêche. Je vois l’eau à mon emplacement et le courant de l’heure précise, une coupe transversale de la rivière m’apparaît, nombreux et variés ils se déplacent à dix, vingt et même cent endroits à la surface, déjà je sais comment je vais pêcher, certains sortent la tête de l’eau sans crainte, et là je laisse se balancer devant eux l’hameçon auquel ils sont très vite pendus, la vitesse à laquelle se produit ce moment fatal me ravit même à la table où je suis assis, d’autres poissons s’avancent en tendant leur ventre, maintenant il faut faire vite, j’en attrape quelques-uns, d’autres en revanche s’évanouissent de la dangereuse surface d’un geste de la queue et m’échappent pour cette fois, seulement pour cette fois, car aucun poisson n’échappe au vrai pêcheur .

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)