Œuvres ouvertes

"Quelqu’un sa pirogue c’est son île"

extrait de "Quelque part, quelqu’un"

Quelqu’un sa pirogue c’est son île
Quelqu’un, sa misère c’est son île
Quelqu’un, sa robe c’est son île
Quelqu’un, son enfance c’est son île
Quelqu’un faire la soupe à la cuisine c’est son île
Quelqu’un, c’est quand les autres parlent, son île
Quelqu’un, il n’a pas d’île,
Quelqu’un, il n’a qu’une toute petite île
Quelqu’un, si vous croyez qu’il aimerait ça une île
Quelqu’un, en 1938 plus d’îles, mort aux îles, tous en uniformes.
Quelqu’un, un courant d’air suffit pour mettre son île en danger
Quelqu’un, être en désaccord avec sa famille c’est son île
Quelqu’un, il a plus de fleuve que d’île
Quelqu’un il a plus de barrage que de fleuve
Quelqu’un il a plus d’horizon que de barrage
Quelqu’un, il a plus de savoir que d’horizon

(extraits)

© Henri Michaux _ 14 avril 2012