Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Un tribunal créé exprès pour la circonstance

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Un tribunal créé exprès pour la circonstance

Du 25 au 31 décembre, quarante-neuvième chapitre de 2006

Lundi 25 décembre 2006
Noël. Bombes.
Radar, revue de presse de ContreInfo.
Les titres, rien de plus, ça suffit :
L’Éthiopie bombarde la Somalie
Les USA renforcent leur armée
2 diplomates iraniens détenus en Irak par les USA
Les sanctions contre l’Iran sont une « bonne chose » pour Israël
Le président irakien proteste contre la détention des diplomates iraniens
L’Égypte veut la fin du « deux poids deux mesures » sur le nucléaire
Menaces terroristes contre le Royaume-Uni
Les Anglais sous surveillance
Un groupe d’Al Qaeda opérerait en Grande-Bretagne.


Mardi 26 décembre 2006
La condamnation à mort de Saddam Hussein a été confirmée en appel.
Saddam Hussein, le dictateur irakien soutenu et armé par les États-Unis et tous les pays occidentaux quand ça les arrangeait, est reconnu coupable d’avoir fait tuer 148 personnes du village de Doujail en 1982.
La sentence devrait être exécutée dans les prochains jours.


Vendredi 29 décembre 2006
Le « radar » de ContreInfo d’aujourd’hui.
Rachel Corrie était une étudiante de 24 ans quand elle fut écrasée par un bulldozer de l’armée israélienne, à Rafah, dans la bande de Gaza.
Avec d’autres militants, elle essayait d’empêcher que la maison d’un médecin palestinien soit rasée.
Elle s’est mise devant la machine, devant le conducteur, pour être vue.
L’armée israélienne dit qu’ils détruisaient des tunnels et qu’elle était dans un angle mort.
Il existe un article de Jonathan Tobin intitulé « Rachel Corrie était une menteuse ».
Un site est dédié à sa mémoire.
Une pièce de théâtre a été écrite à partir de cette histoire, My name is Rachel Corrie. Elle devait être jouée à Toronto, elle a été retirée de l’affiche en raison, raconte le journal Variety, de pressions venant de la communauté juive de la ville – « a play that was offensive to Jews » - une pièce qui était offensante pour les juifs, dit une des personnes interrogées.
Impossible de lire la pièce. Impossible de savoir si des propos antisémites y sont proférés ou si le fait de seulement rappeler les faits est tenu en lui-même pour offensant.


Samedi 30 décembre 2006
Saddam Hussein a été pendu ce matin à six heures, heure locale.
Il y a eu un tribunal créé exprès pour la circonstance. Le procès a été largement orienté par l’occupant. Nous n’avons rien appris sur l’histoire. Pourtant, n’est-ce pas un personnage historique. La question était seulement de trouver le bon chef d’accusation qui le ferait condamner. On a jugé que le massacre de Doujail suffisait à la qualification de crime contre l’humanité. Focalisation. Se concentrer sur un sujet et laisser tomber le reste. C’est pourquoi on peut dire que ce procès a été bâclé. Pour finir, cette exécution à la va-vite, comme si on s’était débarrassé d’un témoin gênant.


Dimanche 31 décembre 2006
Réveillon, rien de spécial, on bosse.


Chapitre précédent : La force que je n’ai pas
Lire la présentation et revenir au sommaire.

© Laurent Grisel _ 25 juin 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)