Œuvres ouvertes

D’autres espaces (3) : Des rencontres importantes, Lorand Gaspar

un site ce sont des rencontres

On me demandait dernièrement si je "connaissais" les personnes avec lesquelles j’étais quotidiennement ou régulièrement en contact sur le web. Par là, la personne qui me posait cette question soupçonnait certainement que je n’avais que des rapports humains "virtuels", c’est-à-dire, au fond, illusoires, basés sur de simples échanges verbaux, sans rien de "physique" comme peut l’être une "vraie rencontre" hors web.

Or en reparcourant D’autres espaces, je retombe sur plusieurs pages qui témoignent du fait qu’en douze années, ma présence et mon activité en ligne ont justement permis des amitiés (essentiellement littéraires) que je n’aurais sans doute jamais vécues sans elles. Je pense surtout à cette belle rencontre avec le poète Lorand Gaspar, belle car elle combine justement un premier contact via Internet, suivi de rencontres hors Internet. J’avais en effet créé cette page qui lui était consacrée avec l’aide de Serge Meitinger (qui l’avait rencontré à Cerisy et fait quelques photos) - ce devait être en 2002 -, et quelques mois après, j’avais eu la surprise de recevoir un mail de Lorand Gaspar m’en remerciant, et évoquant brièvement ses souvenirs du sud de l’Allemagne où je vivais alors, et où lui-même avait été prisonnier pendant la guerre.

Suite à ce premier échange, nous avons réalisé ensemble un entretien en ligne pour la revue remue.net, et nous nous sommes rencontrés à deux reprises chez lui à Paris, ce qui a donné lieu à une série de conversations passionnantes avec lui et sa femme Jacqueline (chirurgienne de formation comme lui), concernant notamment ses activités de recherche en neuropsychologie.

Sans le Web, aurais-je rencontré si facilement Lorand Gaspar ? Il aurait sans doute fallu que je passe par une tierce personne du milieu littéraire, et sans doute n’aurais-je pas osé le contacter - c’est le Web qui nous a rapprochés plus naturellement, plus simplement, hors des codes littéraires habituels. Et ce fut la même chose avec François Bon, avec Auxeméry, avec plusieurs autres auteurs présents sur D’autres espaces qui fut donc, en ligne, un lieu où l’amitié naît comme ailleurs, dans la distance et la proximité.

© Laurent Margantin _ 10 juin 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)