Œuvres ouvertes

Une traduction est un autre livre

15 juillet 1986

Une traduction est un autre livre. Cela n’a rien à voir avec l’original. C’est le livre de celui qui l’a traduit. J’écris en langue allemande. On me les envoie, mes livres traduits, et cela me fait plaisir ou non, quand ils ont une horrible couverture, ils sont seulement énervants, et puis on les feuillette et c’est fini. Cela n’a rien en commun avec son propre livre, pas vrai ? Parce qu’on ne peut pas traduire. Pas vrai ? Un morceau de musique, on le joue en suivant les notes, partout dans le monde, tandis qu’un livre on devrait le jouer partout en allemand, en ce qui me concerne. Avec un orchestre !

© Thomas Bernhard _ 25 juin 2012