Œuvres ouvertes

En réalité, les parents sont déjà gâteux

1981

Les enfants sont bien plus intelligents que leurs parents. Car en réalité, les parents, les jeunes parents aussi, sont déjà gâteux, le processus de gâtification commence déjà à vingt ans, tandis que les enfants sont absolument frais. Cela tient aux veines, tout est encore rapide, et ça circule partout merveilleusement. C’est pour ça que les enfants voient beaucoup plus clairement, pas vrai. Et les adultes ne vivent que dans l’imagination, et les enfants vivent réellement, voilà la différence. Et à partir de vingt ans on ne vit plus que dans l’imagination. En réalité, on vit des livres et de ce qu’on a appris, de ce qu’on vous a dit. Au fond, les gens à partir de vingt ans ne vivent que de littérature, et en fait plus du tout de la réalité. On ne vit dans la réalité que jusqu’à vingt ans - les enfants, les jeunes jusqu’à vingt ans. Et les vieux, logiquement, ne vivent en fait que d’une littérature complètement jaunie. C’est comme ça, comme d’une très vieille bibliothèque, ils vivent de ça, de poussière et de pourriture.

© Thomas Bernhard _ 3 juillet 2012