Éditions Œuvres ouvertes

Ernst Bloch, hommage

...

Un texte de Traces dont on propose ici une traduction. Ce 4 août, cela fait 35 ans que le philosophe s’est éteint.

Quand nous approcherons-nous donc de nous-mêmes ? Est-ce qu’on accède à soi dans son lit, ou bien en voyageant, ou bien chez soi où certaines choses nous semblent finalement meilleures ? Chacun connaît le sentiment d’avoir, dans sa vie consciente, oublié quelque chose qui n’est pas apparu clairement. C’est ce qui explique aussi que ce qu’on voulait dire à cet instant précis et qui nous a échappé nous paraisse souvent avoir tellement de sens. Et si l’on quitte une chambre où l’on a vécu longtemps, on parcourt étrangement la pièce du regard avant de sortir. Là aussi quelque chose est resté derrière soi, à quoi on n’a pu accéder. On le prend aussi avec soi et l’on recommence ailleurs avec ça.


A lire sur Oeuvres ouvertes :

Ernst Bloch, "Penser signifie dépasser"

© Laurent Margantin _ 4 août 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)