Œuvres ouvertes

Constantine’s Dream

...

Ce morceau a une histoire incroyable, presque mystique. Il y a vingt ans, mon meilleur ami, le photographe Robert Mapplethorpe, est mort. Quelques jours plus tard, j’ai reçu une carte postale sur laquelle était représenté le détail d’un tableau : on y voyait un homme, qui ressemblait à un conquistador, vêtu d’une tunique et de bottes rouges. Il regardait un roi, dormant. A l’époque, j’écrivais un conte : cette image serait la couverture parfaite pour mon livre. Mais le dos de la carte ne donnait aucune indication. J’ai cherché ce tableau pendant vingt ans... En vain. En 2010, lors d’une tournée en Italie, je suis arrivée de nuit dans une petite ville dont je ne connaissais pas le nom. A 5 heures du matin, j’ai été réveillée par un rêve apocalyptique : j’étais au milieu de forêts dévastées, de landes désertiques. A côté de moi, saint François d’Assise, à genoux, pleurait toutes les larmes de son corps. Troublée, je me suis levée et je suis sortie. A quelques pas de l’hôtel, j’ai vu une grande église et j’y suis entrée. J’étais à Arezzo et c’était la basilique Saint-François. Derrière le cloître, j’ai aperçu un rideau rouge. Je l’ai écarté... Et, là, sur une immense fresque, j’ai reconnu l’homme aux bottes rouges et ce roi assoupi qui, en réalité, est Constantin, le premier empereur romain converti au christianisme. Cette oeuvre, Le Rêve de Constantin, est de Piero della Francesca, le plus grand maître de la Renaissance. C’était un signe : j’ai commencé à écrire "Constantine’s Dream", en étudiant l’histoire de saint François. Et je l’ai mis en musique, avec mon guitariste, Lenny Kaye, à ma façon... rock.

Interview de Patti Smith dans l’Express

© Laurent Margantin _ 12 août 2012

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)