Œuvres ouvertes

La Main de sable : lecteur

Combien de temps pouvait-il rester ainsi, lisant près du mort ? La veillée funèbre était passée depuis longtemps, et on les avait oubliés tous les deux dans une salle du funérarium. Plus personne ne passait pour venir déposer ses condoléances dans le grand livre noir.
Le funérarium était situé à la sortie de la ville, dans la zone industrielle. Peut-être tout le monde était-il finalement mort, dans la petite ville, si bien qu’on n’était pas venu prévenir le lecteur resté auprès de son défunt.
Il lui (...)

Combien de temps pouvait-il rester ainsi, lisant près du mort ? La veillée funèbre était passée depuis longtemps, et on les avait oubliés tous les deux dans une salle du funérarium. Plus personne ne passait pour venir déposer ses condoléances dans le grand livre noir.

Le funérarium était situé à la sortie de la ville, dans la zone industrielle. Peut-être tout le monde était-il finalement mort, dans la petite ville, si bien qu’on n’était pas venu prévenir le lecteur resté auprès de son défunt.

Il lui lisait des histoires à haute voix. Celles-ci racontaient la généalogie de leur famille, de père en fils ou fille, de métier en métier. Il y avait aussi des histoires de voyage dans lesquelles le lecteur s’était aventuré au risque de sa vie. Il en avait ramené des récits imagés que le mort semblait apprécier, un léger sourire sur les lèvres.

Ou bien était-ce le rêveur qui souriait, faisant une courte sieste sur le lit d’hôpital, tandis que le presque mort le veillait dans un fauteuil à côté ? « Tu ronflais », lui dit le vieux lorsqu’il fut soudainement réveillé.

© Laurent Margantin _ 16 février 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)