Éditions Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (I,29) : Alors qu’aujourd’hui je voulais sortir du lit

...

19/ II I I

Alors qu’aujourd’hui je voulais sortir du lit, je suis tout simplement tombé dans les pommes. Cela pour une raison très simple : je suis absolument surmené. Non par le bureau mais par mon travail à côté. Ce n’est pas le bureau qui en est responsable, ou bien juste dans la mesure où, si je n’y allais pas, je pourrais vivre tranquillement pour mon travail sans devoir passer là-bas ces six heures par jour qui en particulier vendredi et samedi parce que j’étais complètement accaparé par mes affaires m’ont tourmenté à un point que vous ne pouvez imaginer. Mais finalement je le sais bien tout cela n’est que du blabla, c’est moi qui suis coupable et le bureau a envers moi les exigences les plus claires et les plus justifiées. Juste que c’est précisément pour moi une terrible double vie dont l’issue vraisemblablement ne pourra être que la folie. J’écris cela à la lumière du jour et je ne l’écrirais certainement pas si ce n’était pas vrai et si je ne l’aimais pas comme un fils.
D’ailleurs demain je serai certainement remis et j’irai au bureau où la première chose que j’entendrai, c’est que vous voulez que je quitte votre service.


Suite

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 19 mars 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)