Appel à soutenir la Quinzaine littéraire

sans réception critique, pas de littérature

Note du mercredi 19 juin

Gilles Nadeau nous informe qu’à ce jour 70 000 euros (sur les 80 000 nécessaires) ont été rassemblés. C’est encore insuffisant, je relance donc cet appel. Abonnez-vous à la Quinzaine, continuez à diffuser l’appel de Maurice Nadeau, achetez une action de la SCLQL. Après sa disparition, un nouveau projet doit être très vite présenté, je n’entre pas dans les détails juridiques, mais c’est la priorité des prochains jours. Projet de poursuite de la publication de la Quinzaine avec la Société des Contributeurs et des Lecteurs de la Quinzaine Littéraire en cours de formation qui sera donc connu très bientôt.

Note du mardi 21 mai

De bonnes nouvelles ce week-end : notre action lancée au début du mois dès que nous avons appris les graves difficultés de la Quinzaine littéraire a permis au journal de recueillir un soutien immédiat avant même que les médias en parlent : plus de 80 abonnements en ligne, des dizaines d’autres par courrier plus des dons à l’Association des Amis de la Quinzaine littéraire. Dans les prochaines semaines, ce sera sur un autre front qu’il faudra progresser : celui de la Société des Contributeurs et des Lecteurs de la Quinzaine littéraire dont chacun peut devenir membre, elle est en cours de création (évoquée par Maurice Nadeau dans son appel du 16 mai), vous pouvez y souscrire dès à présent sur une page spéciale du blog de la Quinzaine. D’avance merci pour votre soutien, crucial pour le journal.

Note du mercredi 15 mai

L’appel définitif de Maurice Nadeau vient de paraître dans le numéro 1084 de la Quinzaine littéraire - et si on fêtait un jour le 2000ème numéro ? Merci à Actualitté d’avoir relayé l’appel, des articles commencent à sortir dans la presse, et des nouveaux abonnements arrivent chaque jour à la Quinzaine. Important dans les prochaines semaines : analyser si la création d’une Société des contributeurs et lecteurs du journal permettra vraiment de pérenniser la publication - est-ce que la recapitalisation suffira ou c’est toute l’architecture de la presse traditionnelles qui est plus fondamentalement remise en question ? (on penche pour la deuxième hypothèse).

Note du jeudi 9 mai :

Appel lancé le 5 mai à partir de celui envoyé par Gilles Nadeau à l’adresse des rédacteurs de la Quinzaine littéraire, et déjà pas loin de 1000 lecteurs, merci à tous les amis d’Oeuvres ouvertes qui ont relayé via les réseaux sociaux, merci en particulier à Fabula qui a repris en Une.

Hier soir, un coup d’accélérateur avec :

- la création d’un blog des lecteurs de la Quinzaine littéraire, avec toutes les informations nécessaires sur la création dans les prochains jours d’une Société participative des lecteurs et des collaborateurs de la Quinzaine.

- un appel plein de panache de Maurice Nadeau, Vous ne laisserez pas mourir la Quinzaine ! mis en ligne en exclusivité sur Oeuvres ouvertes, relayé par le Monde des livres, le Nouvel Observateur et Pierre Assouline sur Twitter.

Mon soutien personnel inconditionnel à la Quinzaine n’empêche pas une réflexion sur ce qui me paraît indispensable à la survie et surtout à la relance du journal : lire le texte que j’ai envoyé au comité de rédaction, Sauvons (vraiment) la Quinzaine littéraire. Il semble que cette lettre ouverte ait rencontré un accueil positif, il serait question de relancer la publication dans le cadre d’une "vraie stratégie numérique"... Mais le temps presse.

 

Appel à soutenir la Quinzaine littéraire


La Quinzaine littéraire va mal, et ce mois de mai sera décisif. Il est question de suspendre la publication dès la fin du mois. On en saura plus quant aux modes de soutien choisis par la rédaction du journal dans le numéro du 16 mai prochain, et nous ferons suivre l’information. En attendant, achetez le numéro du 1er mai, et informez vos proches et amis sur l’urgence de la situation. Voici un premier appel de la rédaction du journal :

Pour continuer sa parution, la Quinzaine littéraire a plus besoin que jamais de votre aide. Diffusez autour de vous ce numéro, faite abonner vos amis, car la situation financière de notre journal est grave.

Une érosion de nos ventes en kiosque nous a déjà amenés à augmenter le prix de vente au numéro qui vient de passer de 3,80 à 4,50 euros. Nous envisageons aussi d’augmenter dans un futur proche le prix des abonnements (papier) pour l’étranger. L’augmentation des tarifs postaux en est la cause. Ces mesures nécessaires ne sont cependant pas suffisantes. Il nous faut redresser la diffusion, gagner de nouveaux lecteurs et pour cela, étoffer les forces vives de notre journal. Pour réaliser ces objectifs, un investissement de 80.000 euros est nécessaire en 2013. Nous ne doutons pas de pouvoir réunir ces fonds si les abonnés et les lecteurs de notre journal veulent se mobiliser autour de ce projet.

Nous avons donc - entre autre - le projet de réunir dans une société des amis et des lecteurs de la Quinzaine littéraire, tous ceux qui refuseront de voir disparaître notre journal, un des rares organes de presse encore indépendants en France. Cette société participative aura pour vocation d’entrer dans le capital de la société éditrice du journal qui, de ce fait, pourra devenir la propriété de ses lecteurs. Parallèlement, sur le même modèle et avec la même vocation, une société des rédacteurs du journal pourra voir le jour pour pérenniser la parution et l’exploitation de ses archives, 55.000 articles déjà parus, qui forment le contour d’une véritable base encyclopédique par le livre, un outil de recherche et de connaissance de référence dans tous les domaines culturels et artistiques.

Faite circuler autour de vous ces informations. Aidez-nous. Nous avons besoin de vous. Des détails sur l’organisation de ce projet feront l’objet de contributions dans le numéro 1084 du 16 mai prochain.

Première mise en ligne le 5 mai 2013

© Laurent Margantin _ 19 juin 2013


Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


|l’édito|

"Kafka m’a rattrapé" (Sommaire 14/07/2014)
"Internet doit rester un continent libre" (Sommaire 07/07/2014)
En finir avec l’édition numérique et passer à autre chose
La web-littérature en accès libre : on continue (Sommaire 30/06/2014)
Une année avec la web-association des auteurs


autres articles sur...

vos contributions, remarques & réactions...