Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

La bibliothèque en images d’Anna Jouy

...

Quand je suis partie de l’ancienne vie, j’y ai laissé tous mes livres. Je ne voulais rien emporter. Pendant quelques minces années, il m’a semblé que j’allais rester ainsi, vide. Trop besoin de faire de l’espace, du désert.
Puis, mon père est mort et sa maison m’est restée. Lourde sur les bras. Dedans, il y avait sa vie et sa vie de lecteur aussi. Des centaines d’ouvrages.
Je ne pouvais pas endosser pareil héritage. Je ne pouvais pas me sentir entourée ainsi de ses pensées pour le restant de mes jours, les miens. J’ai donc donné ses bouquins, ne m’en réservant que quelques uns et parmi eux, tous les premiers romans que j’avais lus. Pour le souvenir, car même petites histoires et romanciers oubliés, ils sont tous restés en moi comme le précieux des jours.
Mon père se tenait devant sa bibliothèque ; j’arrivais là, chaque soir, rituel immuable. Il me regardait, mi- sérieux mi- amusé sans doute par ma constance d’animal domestique. Il savait ce que je venais chercher, se redressait doctement et glissant le doigt sur le dos de ses bouquins il m’en choisissait un. Je repartais avec le butin, jusqu’au lendemain.
Dans cette bibliothèque, il y avait un livre rouge. Moravagine de Cendrars. Tous les soirs, il arrivait à ce livre et systématiquement disait « Non … Pas celui-ci… » en marmonnant comme s’il se posait à chaque fois la question du pour ou du contre.
45 ans plus tard je ne l’ai toujours pas lu.
Mais je remplis à nouveau petit à petit les étagères vides de toutes ses bibliothèques. Il y en a quatre. Reconstruction du territoire commun.

JPEG - 92.5 ko
JPEG - 98.4 ko
JPEG - 91.2 ko
© Anna Jouy _ 7 mai 2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)