Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Sur le web, des ateliers de traduction

...

On apprend la parution sur papier - après la version numérique - des Satires d’Horace traduites d’abord au quotidien par Danielle Carlès sur son blog où elle retraduit également l’Enéide de Virgile (ce qui donne un autre accès au texte pour ceux qui n’ont pas que des souvenirs heureux des cours de latin - j’en suis).

J’ai commencé en 2010 à retraduire de courts récits de Kafka, puis des textes plus longs comme A la Colonie pénitentiaire et Un artiste de la faim, et depuis quelques semaines je suis dans le Journal. Même principe que pour Danielle : le lecteur peut suivre au jour le jour l’avancée des travaux et prendre peu à peu goût à ces textes dans leur totalité en devenir (heureux aussi quand je lis qu’on se replonge ensuite dans une ancienne traduction du Journal).

Je signale également la retraduction phrase par phrase (une par jour) de l’Ulysse de Joyce (tombé dans le domaine public) par Guillaume Vissac : là aussi, transparence de la démarche au quotidien.

On peut suivre ces trois ateliers de traduction web sur Twitter :

- @fonsbandusiae

- @L_Margantin

- @gvissac

© Laurent Margantin _ 19 mai 2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)