Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : Journal (I,48)

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal (I,48)

...

Tucholski et Safranski. Le dialecte berlinois et ses aspirations où la voix a besoin de pauses qui sont formées par les « nich » [1]. Le premier un homme de 21 ans, d’un seul tenant. En commençant par le geste fort et mesuré pour brandir sa canne qui lui soulève les épaules comme s’il était un jeune homme, jusqu’à son amusement délibéré et son mépris de ses propres travaux littéraires. Veut devenir avocat de la défense, ne voit que peu d’obstacles – en même temps que la possibilité de les écarter : sa voix claire qui, après la sonorité masculine qui est la sienne pendant la première demi-heure à parler, semble devenir pareille à celle d’une jeune fille – doute quant à sa capacité à poser qu’il espère cependant acquérir à travers une plus grande expérience du monde – enfin peur d’une métamorphose en porteur de la misère du monde, comme il l’a remarqué chez des Juifs berlinois plus âgés et de la même tendance que lui, il est vrai qu’il ne ressent rien de semblable pour l’instant. Il va bientôt se marier.

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 22 mai 2013

[1Ou nicht, équivalent de n’est-ce pas en français

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)