Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

La Quinzaine va continuer

par Gilles Nadeau

C’est désormais presque certain. À la suite de l’appel de Maurice Nadeau, passé dans le journal et relayé ensuite dans la presse française et sur les réseaux sociaux, 210 souscriptions en ligne, 260 remises de chèque totalisent près de 90 000 euros. Dans le même temps, deux cent trente-quatre donateurs ont apporté à l’Association culturelle des Amis de La Quinzaine littéraire près de 39 000 euros. Près de cinq cents abonnements et réabonnements ont été souscrits aussi en un mois.

À l’heure où vous lirez ces lignes, la première étape du sauvetage du journal aura été réalisée. L’assemblée constitutive de la Société des contributeurs et lecteurs de La Quinzaine littéraire (SCLQL) aura nommé, vendredi 12 juillet, un président, deux représentants du collège des contributeurs et deux représentants du collège des lecteurs, formant la direction de la société, ainsi que deux commissaires aux comptes.

La société a pour vocation, en étant actionnaire du journal, de veiller à la continuité de la ligne éditoriale dans le cadre d’une nouvelle impulsion et de la recherche de nouveaux lecteurs. Du fait de la disparition de Maurice Nadeau, et donc en l’absence d’un gérant de la société éditrice, un mandataire ad hoc, Maître Gérard Philippot, a été désigné par le tribunal de commerce pour examiner les comptes de la SELIS et statuer sur les mesures à prendre.

Une nouvelle direction éditoriale

Dans cette période de transition, la poursuite de la publication est le principal objectif du comité de rédaction. Jean Lacoste, Thierry Laisney, Pierre Pachet et Tiphaine Samoyault assureront provisoirement la direction éditoriale de La Quinzaine littéraire dans l’esprit de son fondateur.

Permettez-moi maintenant une touche plus personnelle. En 1990, à l’occasion de la publication de la première édition de Grâces leur soient rendues, mon père m’avait dédicacé ses mémoires littéraires d’une formule qui définit assez bien son humour : « À mon fils bien-aimé, au nom du Père et du simple d’esprit ».

Maintenant qu’il n’est plus là, il ne reste près de nous que son esprit, et la vision des derniers moments où, après avoir fait sa dernière apparition au comité de rédaction de La Quinzaine pour y défendre l’avenir de la publication, il s’est allongé pour contempler de face la très lente venue de sa mort, moment intense et mystérieux qui a frappé aussi tous ceux qui l’entouraient. Il est parti droit, comme il a vécu.

La Quinzaine vivra, j’en suis sûr !

Gilles Nadeau

Dans notre prochain numéro, nous publierons les listes des actionnaires de la SCLQL et des donateurs de l’AQL.

Quant aux informations relatives à notre appel, vous les trouverez sur les blogs :

http://lecteursdelaquinzainelitteraire.wordpress.com/ ou

http://laquinzaine.wordpress.com/.

© Gilles Nadeau _ 17 juillet 2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)