Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Roland Garros, ta statue face à l’océan

...

J’irai tout à l’heure au Roland Garros. "Tu vas au Roland ?" - "Roland cinq heures". Simple échange de textos, quotidien. Chaque jour ou presque, en fin d’après-midi, je pars de Sainte Marie où je travaille pour aller au Barachois à Saint Denis. Au Roland Garros, je lis déconnecté (essayé de me servir d’un Smartphone, au bout d’un mois je l’ai offert pour reprendre un vieux portable sans web). Depuis quelques semaines, je ne prends plus de photos. Pas mal de lectures en ligne chez moi, l’espace de l’écriture en revanche de plus en plus hors ordinateur, retour au cahier, et ça fait du bien. Mais ce que je voulais dire ici, c’est que je n’aime pas Roland Garros dont j’ai chaque jour la statue devant moi quand je viens lire à la terrasse du café-restaurant qui porte son nom. Je ne l’aime pas depuis que j’ai lu ces mots en bas de la statue : " Il a mis au point une technique permettant le tir à travers l’hélice d’un avion de chasse". On pourra me vanter l’aviateur né le 6 octobre 1888 à la Réunion tant qu’on voudra, je me passerais bien de cette statue. Hier, j’étais là à lire depuis un moment (toujours ce journal de Léautaud, impossible de m’en détacher ces jours-ci, tant pis pour Heine, projet qui n’avance pas), quand j’ai vu qu’un gars grimpé sur une échelle repeignait la statue. Il devait être là depuis un moment, je n’avais pas fait attention. Christophe, le serveur, me montre une carte sur la table devant moi : le 23 septembre 2013, on célèbre le centenaire de la première traversée en avion de la Méditerranée par notre grand homme. Christophe encore : des prix à gagner sur le site Facebook du restaurant dimanche. J’ai quand même emprunté l’iPhone de R pour aller prendre ces deux photos. Sur la deuxième, le gars qui m’avait repéré essaye de se planquer derrière l’hélice. Son collègue en bas et moi avec lui amusés par cette scène un peu comique de Roland Garros barbouillé à la peinture verte à l’aide d’un petit pinceau. Tout cela écrit en vrac, avant de retourner à côté de la statue qui a retrouvé un peu d’éclat.

JPEG - 465.5 ko
© Laurent Margantin _ 21 septembre 2013

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)