Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : YvonneDeGaulle, par Régis Jauffret

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

YvonneDeGaulle, par Régis Jauffret

une fiction décapante

Il y a quelques mois, Régis Jauffret a ressuscité Yvonne De Gaulle sur Twitter. Littérairement s’entend. C’est loufoque, figure de revenante puritaine un peu folle, on ne s’en lasse pas. On se permet d’en reprendre une petite série, et aussi un autoportrait de Jauffret également twitté plus bas. Pour le suivre, c’est ici.

 

YvonneDeGaulle, par Régis Jauffret

YvonneDeGaulle se demandait souvent pourquoi la pluie mouillait.

YvonneDeGaulle avait peur des mains. Elle les prenait pour des bestioles.

Quand l’aspirateur était fatigué, YvonneDeGaulle broutait la poussière pour ménager sa peine.

Avant de la rencontrer, le Général suppliait à genoux Yvonne d’exister.

YvonneDeGaulle cirait les arbres qu’elle prenait pour des meubles en train de pousser.

Lors des pannes d’électricité, YvonneDeGaulle était émerveillée de constater à quel point le Général était phosphorescent.

YvonneDeGaulle se demandait pourquoi personne n’avait de poils aux yeux pour voir le monde comme à travers les herbes d’un fourré.

YvonneDeGaulle aurait voulu se noyer dans l’œil noir du Général, comme dans un puits.

YvonneDeGaulle a longtemps demandé au ministre de l’Intérieur qu’on lui envoie le petit Clamart, pour le morigéner.

YvonneDeGaulle faisait sauter François Hollande sur ses genoux, et piquait avec une épingle le petit Sarko quand il lui chipait sa tartine.

Quand son portemonnaie était vide, YvonneDeGaulle s’obstinait à vouloir aller acheter de l’argent.

Pendant le carême, YvonneDeGaulle, des poulets, ne mangeait que les plumes. Des radis, les fanes. Du beurre, le pis de la vache.

Pendant les rationnements, YvonneDeGaulle gobait goulûment l’hostie de la communion, comme une huître.

Par économie, YvonneDeGaulle ne mettait jamais de point sur les i.

JPEG - 40.8 ko

Première mise en ligne le 3 novembre 2013

© Régis Jauffret _ 16 janvier 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)