Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Herta Müller, Bas-fonds

en accès libre dans la webliothèque d’Oeuvres ouvertes

A la gare, les membres de la famille marchaient le long du train dans un nuage de vapeur. A chaque pas, ils remuaient leur bras en l’air et faisaient des signes.
Un jeune homme était debout derrière la vitre du train. Celle-ci lui arrivait au niveau des bras. Il tenait un bouquet de fleurs blanches abîmées contre sa poitrine. Son visage était figé.
Une jeune femme portant un enfant insignifiant sortait de la gare.
La femme était bossue.
Le train partait pour la guerre.
J’éteignis le téléviseur.
Père était allongé dans un cercueil au milieu de la pièce. Il y avait tellement de photographies accrochées aux murs qu’on ne voyait plus le mur.

Lire la suite sur liseuse ou télécharger le pdf

© Laurent Margantin _ 24 mars 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)