Éditions Œuvres ouvertes

Auxeméry, L’écriture de la lumière, à propos de Témoignage de Charles Reznikoff

en accès libre dans la webliothèque d’Oeuvres ouvertes

Charles Reznikoff ne se représentait pas la fonction du poète comme un don à exploiter, mais comme un artisanat relevant du devoir de l’homme véridique. Il n’a pas accompli de grandes choses, comme font les carriéristes, les ambitieux, les malins ; il a fait ce qu’il devait. Il n’a pas recherché la lumière de la notoriété ; il a travaillé à tous égards dans l’obscur de la condition humaine, comme il fallait le faire pour satisfaire une exigence sans concession possible au m’as-tu-vu-isme ordinaire : la simple exigence du travail bien fait et de l’œuvre présentable.

Lire la suite sur liseuse

© Auxeméry _ 21 février 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)