Œuvres ouvertes

Auxeméry, L’écriture de la lumière, à propos de Témoignage de Charles Reznikoff

en accès libre dans la webliothèque d’Oeuvres ouvertes

Charles Reznikoff ne se représentait pas la fonction du poète comme un don à exploiter, mais comme un artisanat relevant du devoir de l’homme véridique. Il n’a pas accompli de grandes choses, comme font les carriéristes, les ambitieux, les malins ; il a fait ce qu’il devait. Il n’a pas recherché la lumière de la notoriété ; il a travaillé à tous égards dans l’obscur de la condition humaine, comme il fallait le faire pour satisfaire une exigence sans concession possible au m’as-tu-vu-isme ordinaire : la simple exigence du travail bien fait et de l’œuvre présentable.

Lire la suite sur liseuse