Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

"Je n’aurai jamais quelqu’un d’autre comme lui"

extrait des Lettres

Agréable marche ce matin avec Papa, qui devient vieux avec une philosophie pleine de grâce. Comparant les abeilles & les papillons aux éléphants & perroquets & parlant de contrats avec le niveleur. Faisant irruption à travers les haies et passant par-dessus les murs avec l’aide de mon épaule, blasphémant et s’arrêtant pour se reposer sous prétexte d’admirer la vue. Je n’aurai jamais quelqu’un d’autre comme lui.

Samuel Beckett à propos de son père Bill Beckett, fin juin 1933, deux mois avant sa mort d’une maladie foudroyante.

© Samuel Beckett _ 23 mai 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)