Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

insulaires, blogbook (22)

fruits

Sur l’île, on trouvait un peu partout des mangues sur le sol, si mûres qu’en tombant elles avaient éclaté. Personne ne les ramassait, leur chair orange et leur peau verte mêlées salissant les trottoirs.
On se croyait dans un pays de Cocagne où les fruits étaient offerts sans rompre l’indifférence des passants, sauf quand des noix de coco menaçaient de se détacher et de briser le crâne de l’un d’entre eux. Alors on montait en haut des cocotiers pour couper les noix dangereuses.
Les régimes de banane mûrissaient dans les jardins, les branches craquaient sous le poids des letchis, tous les arbres semblaient souffrir de cette abondance de fruits qui finissaient par un effondrement soudain et le pourrissement sur la terre ou le goudron. Ce processus n’intéressait personne, comme si ce bienfait naturel ne concernait pas l’homme, de toute manière repu de fruits. Seul le chien errant s’arrêtait un instant pour flairer cette profusion, et passait son chemin.


Page précédente
Page suivante
Lire la présentation et revenir au sommaire.


© Laurent Margantin _ 11 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)