Éditions Œuvres ouvertes

Une phrase de Paul Valéry

extraite des Cahiers

Je vois passer « l’homme moderne » avec une idée de lui-même et du « monde » qui n’est plus une idée déterminée, - qui ne peut pas ne pas en porter plusieurs, qui ne pourrait presque vivre sans cette multiplicité de visions ; auquel il est devenu impossible d’être l’homme d’un seul point de vue et d’appartenir réellement à une seule langue, à une seule nation, à une seule confession, à une seule physique.

© Paul Valéry _ 11 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)