Éditions Œuvres ouvertes

insulaires, blogbook (23)

chiens errants

Il y avait une multitude de chiens errants sur l’île. La plupart étaient maigres et affamés, cela faisait pitié de les voir aller par les rues à la recherche de quelque chose à manger ou d’un peu d’eau.
On disait qu’ils avaient été abandonnés par leurs maîtres venus vivre sur l’île pendant quelques années et qui, avant de repartir vers leur pays d’origine, se débarrassaient de leurs meubles et des biens qu’ils avaient acquis ici. Les animaux de compagnie en faisaient partie.
La vérité que personne n’imaginait était que de nombreux chiens qu’on conduisait à l’aéroport pour partir vivre à des milliers de kilomètres de là dans le froid et l’humidité échappaient à la vigilance de leur maître, et s’évanouissaient dans la nature, préférant mener une vie difficile mais libre sous ce soleil brûlant plutôt que d’être traînés à la laisse sur les trottoirs d’une ville maussade.


Page précédente
Page suivante
Lire la présentation et revenir au sommaire.


© Laurent Margantin _ 12 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)