Œuvres ouvertes

insulaires, blogbook (24)

oiseaux

Ici, les oiseaux vous observaient. C’étaient de petites boules de plumes qui virevoltaient d’une branche à l’autre et pépiaient en vous fixant droit dans les yeux. Les oiseaux inconnus semblaient vouloir dire quelque chose au randonneur de la jungle – lui indiquer son chemin ? On avançait alors avec le sentiment toujours plus fort que d’autres espèces animales et même végétales vous fixaient de la même manière que ces oiseaux adorables, que toute la nature, au lieu d’être une menace potentielle, pouvait être une alliée. Ce songe agréable aidait à marcher pendant les longues heures nocturnes, quand plus aucun chemin ne se dessinait dans l’absence de lune.


Page précédente
Page suivante
Lire la présentation et revenir au sommaire.


© Laurent Margantin _ 12 juin 2014