Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

insulaires, blogbook (33)

êtres furtifs

Il aurait pu tirer de la journée le jeune homme maigre et pâle au curieux accent, la fillette noire habillée tout de bleu qui se tenait à l’écart, exclue du groupe, la vieille concierge fatiguée, le chien aux poils blonds errant au milieu de la route, la femme émue à la fin du film, l’homme amateur de blagues obscènes, encore un, couché sur un divan à moitié endormi, les deux jeunes filles mangeant leur sandwich à l’ombre d’un arbre, les jambes étendues sur le goudron, l’homme qui courait des sandales aux pieds sous l’averse, - êtres furtifs, êtres fugitifs souvent, pressés de passer, pressés de rejoindre un point inconnu, de ne plus être là, de disparaître du paysage où ils semblaient trop loin de chez eux, êtres cherchant leur lieu et leur heure aux visages interrogatifs, incertains, instables. Il se les rappelait tous à la fin de cette journée, incapable de croire qu’il les oublierait, qu’ils disparaîtraient aussi de sa mémoire, décidément si peu fiable, et qu’il ne servait à rien de les piquer sur une planche à la fin de la journée pour les faire échapper à l’oubli.


Page précédente
Page suivante
Lire la présentation et revenir au sommaire.


© Laurent Margantin _ 17 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)