Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

insulaires, blogbook (39)

érosion

La matinée avait commencé par cette ascension motorisée de la montagne, route étroite aux virages serrés bordée de palmiers et d’autres arbres tropicaux dont il ignorait le nom. Il ne savait exactement où menait cette route, sinon qu’à un tournant devait se trouver le bureau de poste où on l’avait envoyé chercher un paquet.
Une fois ressorti, il s’était tourné vers le paysage, l’océan ouvert devant lui comme il ne l’avait jamais vu, surpris par cette auréole beige qui couronnait la côte insulaire et tranchait avec le bleu marin. Comme il avait beaucoup plu tous ces derniers jours, les ravines avaient déversé leurs flots de boue dans l’océan à présent sali.
Ainsi l’île s’était-elle érodée un peu plus, une partie de sa terre et de ses roches sombrant dans la mer aux fonds vertigineux. Lui qui avait rêvé d’élévation se sentit glisser, tomber, pareil à cette glaise primitive, mêlé aux abysses.


Page précédente
Page suivante
Lire la présentation et revenir au sommaire.


© Laurent Margantin _ 20 juin 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)