Œuvres ouvertes

La Main de sable : chantiers

L’auteur dont les écrits étaient toujours inachevés et les matériaux offerts aux yeux de tous allait par les rues et s’arrêtait devant les chantiers de la ville. Il contemplait pendant de longues heures les travaux des ouvriers, observait leurs gestes parfois maladroits, engourdis qu’ils étaient par le froid de l’aurore.
Parfois, il prenait quelques notes, tout en restant silencieux. Il aurait bien voulu questionner le chef du chantier, mais s’en abstenait, préférant imaginer l’évolution des travaux (...)

L’auteur dont les écrits étaient toujours inachevés et les matériaux offerts aux yeux de tous allait par les rues et s’arrêtait devant les chantiers de la ville. Il contemplait pendant de longues heures les travaux des ouvriers, observait leurs gestes parfois maladroits, engourdis qu’ils étaient par le froid de l’aurore.

Parfois, il prenait quelques notes, tout en restant silencieux. Il aurait bien voulu questionner le chef du chantier, mais s’en abstenait, préférant imaginer l’évolution des travaux du petit matin jusqu’au soir. Les doigts glacés, il fourrait ses précieuses notes dans une poche de son anorak.

Dans le rêve, il était aussi question d’un ami qui venait vers lui et voulait lui faire écouter quelques mots prononcés par un très vieil homme, mots qui témoignaient d’une absolue maîtrise de la langue. Mais l’ami peinait à rembobiner la bande sur le petit magnétophone et à retrouver le passage. Alors tous les deux partaient finalement ensemble par les rues, devisant sagement sur la multiplicité étonnante des chantiers dans cette ville, à ciel ouvert.

© Laurent Margantin _ 8 mars 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)