Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Le Chenil (4)

...

Dans les rêves la mère criait aussi, elle surgissait dans le café où j’étais assis avec Ivan qui venait de me dire que, non, je ne sentais pas, que c’était lui au contraire qui sentait et pas moi, normal vu le poste où il avait été nommé, sans faire attention à la mère j’écoutais Ivan qui tâchait de me faire croire que c’était moi en vérité qui avais récupéré le meilleur job, ce qui me soulageait un peu, mais la mère se postait devant notre table et se mettait à crier que l’odeur que je ramenais à la maison était insupportable, que j’empuantais tous les lieux où j’étais, que le chenil m’avait définitivement sali, et qu’il était hors de question qu’elle continue à s’occuper de mes lessives devenues trop nombreuses, ajoutant dans sa fureur que je devais aller me chercher un abri dans la forêt, vivre au milieu des bêtes pourquoi pas, que j’étais des leurs maintenant, et que surtout je ne devais plus jamais revenir chez elle. C’était l’un des rêves récurrents que je faisais depuis que je travaillais au chenil, rêve qui parlait bien évidemment de la réalité, qui dévoilait simplement ce que je vivais au quotidien quand je rentrais et que la mère postée dans le couloir disait de sa voix froide tu pues mon garçon.
En montant le premier jour vers le chenil, je me souvenais de ce que la mère m’avait raconté la veille, que nous avions été déjà là-bas un jour quand j’étais enfant, que le chenil était au beau milieu de la forêt et qu’à part les aboiements des chiens à certains moment de la journée le lieu était tranquille, elle m’avait raconté aussi que nous étions juste passés par curiosité après une visite au cimetière à côté où la mère s’était recueillie un moment sur la tombe de sa propre mère et qu’elle n’y était plus retournée depuis, mais je ne me souvenais ni du chenil ni du cimetière, je ne me souvenais d’absolument rien, je demandais à la mère quel âge j’avais alors et elle ne savait pas me répondre.


Page suivante
Lire depuis le début
Lire la présentation.
L’auteur

Première mise en ligne le 28 août 2014

© Laurent Margantin _ 21 mai 2016

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)