Œuvres ouvertes

La Main de sable : mots

Il lui semblait certains jours qu’il ignorait le sens des mots, parfois des plus simples. Lorsqu’il cherchait à en définir quelques-uns au hasard – les premiers qui lui traversaient l’esprit –, il lui arrivait de recourir à un dictionnaire, sans pour autant se satisfaire des définitions qu’il y trouvait. Le sens profond de chaque mot recherché lui échappait, et s’il écrivait ensuite, c’était pour, à travers mille hésitations, tâcher de révéler la vie instable et infinie de sa propre langue, qu’il ne (...)

Il lui semblait certains jours qu’il ignorait le sens des mots, parfois des plus simples. Lorsqu’il cherchait à en définir quelques-uns au hasard – les premiers qui lui traversaient l’esprit –, il lui arrivait de recourir à un dictionnaire, sans pour autant se satisfaire des définitions qu’il y trouvait. Le sens profond de chaque mot recherché lui échappait, et s’il écrivait ensuite, c’était pour, à travers mille hésitations, tâcher de révéler la vie instable et infinie de sa propre langue, qu’il ne maîtriserait jamais.

Il essayait ainsi d’utiliser le mot souffreteux, dont il avait cherché le sens exact. A partir de ce qu’il avait trouvé, il s’était fait une idée très indistincte de ce que cet adjectif pouvait bien signifier, et il se mit à s’en servir, tournant autour d’un homme affaibli, mais dont le mal était si mystérieux qu’il ne cessa de revenir à lui, de chercher à en faire le portrait, sans être jamais vraiment satisfait. Le mot l’avait mené si loin qu’il avait couvert une bonne dizaine de pages d’une écriture agitée et fragile. De ces séances, il sortait épuisé, meurtri. Victime du langage, se disait-il à lui-même.

Mauvais ouvrier, disait-on en revanche autour de lui, qui manipulait si maladroitement son outil.

© Laurent Margantin _ 10 mars 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)