Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/oeuvreso/www/config/ecran_securite.php on line 283
Oeuvres Ouvertes : La webradio littéraire, numéro 2, décembre 2014

Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

La webradio littéraire, numéro 2, décembre 2014

...


Le premier numéro de la webradio littéraire a été un succès, avec plus de 1000 visites et plusieurs messages de sympathie en faveur de cette démarche où ce sont les auteurs eux-mêmes qui lisent des textes (les leurs ou ceux d’autres auteurs) en expérimentant souvent pour la première fois sur le plan technique (mais on a tous un appareil, ne serait-ce qu’un simple portable, qui permet de s’enregistrer). On continue donc sur la lancée du premier numéro, d’abord avec un hommage à Maryse Hache lue et présentée par Angèle Casanova (voir son travail autour des Vases communicants et son blog Gadins et bouts de ficelles). On est également heureux d’accueillir quatre auteurs en Voix vives : Michèle Kahn, Antoine Brea, Eric Schulthess qui lisent leurs propres textes, et Le Silence noir de Serge Marcel Roche lu par Eric.

Le prochain numéro de la webradio sera réalisé en commun avec d’autres blogs participant à la web-association des auteurs dans le cadre de la dissémination de janvier 2015.

Bonne année 2015 à toutes/tous.

Photo : Bernard Heidsieck, disparu il y a quelques semaines, "l’homme qui fit sortir la poésie du livre".

La webradio littéraire | numéro 2, décembre 2014


Hommage à Maryse Hache

Présentation et lecture par Angèle Casanova

Maryse Hache. Entre deux avion vroum, elle changeait de tenue. Philosophe. Comédienne. Clown. Auteur. Magicienne des mots, elle nous menait au gré de ses rêveries. Prochainement, Publie.net va rééditer Passée par là, un texte publié en 2006 par le Centre d’éthique clinique de l’AP HP Cochin, et publier les Baleine paysage, créées pour son blog le semenoir. Abyssal cabaret (2011), Asile (2013) et Double exposure (2014) sont également disponibles chez Publie.net.
« Composer un morceau de texte qui tienne entre deux avion vroum. Une ascèse. Une discipline d’écriture. Découverte au détour de la baleine paysage 85, datée du 25 mars 2012. L’avion vroum. Une clé pour entrer dans son œuvre. A travers la contrainte. Celle d’un vroum qui fait se lever la main du clavier, qui cisèle des ébauches hypnotiques. Toujours réitérées. Toujours différentes. Avion vroum. Avion vroum. Avion vroum. A l’infini. Le métronome reste. Malgré la disparition de celle qui l’a révélé. »
(avion vroum, par Angèle Casanova, texte publié sur le site de Christophe Grossi, [déboîtements] – Vases communicants de novembre 2013)

Maryse Hache est morte le 25 octobre 2012.


Voix vives

- Michèle Kahn est l’auteur de plusieurs récits, notamment Shanghaï-la-juive et Le Shnorrer de la rue des Rosiers. Elle lit un extrait de son dernier roman, La clandestine du voyage de Bougainville, ou l’histoire de Jeanne Baret, la première femme qui a fait le tour du monde.

- Antoine Brea

Auteur du blog Amour 2.0 et de plusieurs livres parus aux éditions Le Quartanier. On peut lire Zborowski et Ce qui se dit sous terre dans la webliothèque d’Oeuvres ouvertes. Il lit Roman dormant récemment paru, second extrait après celui du mois dernier.

- Eric Schulthess

Il réalise un magnifique blog intitulé Sons de chaque jour, et est l’auteur de Marseille rouge sangs publié aux éditions Parole.

- Serge Marcel Roche

Lecture de Silence noir par Eric Schulthess, et lire son blog Chemin tournant où l’on peut télécharger librement plusieurs de ses écrits poétiques.

A la réalisation de la webradio littéraire ce mois de décembre : Laurent Margantin, Angèle Casanova, Eric Schulthess

© Laurent Margantin _ 27 décembre 2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)