Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Traduire le Journal de Kafka (3)

un nouveau cahier

Le Journal de Kafka comme ensemble clos n’existe pas à proprement parler. L’édition critique allemande la plus récente est intitulée : Tagebücher - Journaux. Le journal de l’écrivain est en effet à mettre au pluriel parce qu’il existe une douzaine de cahiers, et qu’il n’a pas été écrit de manière régulière. La moitié des cahiers sont datés des années 1910-1912. Par la suite, Kafka ne tiendra pas son journal de façon aussi constante.

Je reprends la traduction du Journal par le troisième cahier. Je laisse le deuxième pour le moment. A cela deux raisons. D’abord parce que Kafka écrivait sur plusieurs cahiers en même temps. Chronologiquement, mais surtout thématiquement, le troisième est la suite du premier : on retrouve le théâtre yiddish et les acteurs que fréquentait Kafka à l’époque, notamment Isaac Löwy dont il est beaucoup question ici. Il va s’intéresser au parcours de l’acteur, le questionner, et il y a de multiples traces de ces conversations dans le troisième cahier.

L’autre raison qui me fait aller directement à ce cahier est la suivante : dans le deuxième cahier Kafka a écrit plusieurs pages d’Amérique et d’autres morceaux de récits. C’est un ensemble plus narratif, or en ce moment j’ai plus envie de traduire tout ce que Kafka rapporte de son quotidien des années 10-11. J’y reviendrai par la suite.

Comme pour le premier cahier, je tente de rester au plus près de l’écriture originale : je ne supprime pas les répétitions de mots, laisse sans ponctuation quand c’est le cas en allemand, et comme dans cette première page du troisième cahier où il est question d’une pièce de théâtre je transpose certaines abréviations. Kafka n’écrivait pas un journal pour le publier un jour. Je ne vois donc pas le sens de le transformer, de "l’améliorer" sur un plan stylistique en français.

Enfin, dernier point : je rapatrie le Journal de Kafka sur Oeuvres ouvertes. Le premier cahier est disponible ici sur ce blog Wordpress et en fichier pdf dans la webliothèque.

- Le work in progress de cette traduction est à suivre sur un compte Twitter dédié : @journalkafka

- Les premières pages du troisième cahier, 26 octobre 1911 : "Hier Löwy nous a lu tout l’après-midi Dieu, l’homme et le diable de Gordon"

- Sommaire

Illustration : Dessin de Kafka, "Vues de ma vie"

© Laurent Margantin _ 2 janvier 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)