Éditions Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (III,3) : L’eau de purification que possède toute communauté juive en Russie

troisième cahier, nouvelle traduction


L’eau de purification que possède toute communauté juive en Russie, que je me représente comme une cabine avec un bassin aux formes exactement définies et des installations ordonnées et contrôlées par le rabbin, qui ne doit laver l’âme que de sa saleté terrestre, dont les qualités extérieures sont pour cette raison indifférentes, qui en tant que symbole peut donc être sale et puante sans que sa fonction ne cesse d’être remplie. La femme vient s’y purifier de ses règles, le scribe de la Torah s’y purifier de toutes les pensées coupables qu’il a eues avant de copier la dernière phrase d’un chapitre de la Torah.



Page suivante
Sommaire
Le premier cahier du Journal de Kafka dans la webliothèque
Le Journal de Kafka, laboratoire et zone franche
Retraduire le Journal de Kafka (1) (2) (3)

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 3 janvier 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)