Éditions Œuvres ouvertes

21/01/15

...

De nuit la ville dans l’axe Holzmarkt-Marktplatz. Les cases blanches un peu partout ce sont des vies. Manfred vient vers moi en me posant la question "Vous me reconnaissez ?" que je lui retourne. Essaye de récupérer un ebook acheté chez eux en 2012, le premier tome d’une biographie de Kafka, ils m’envoient un lien foireux. Au milieu des piles de bouquins verts roses rouges fluo il y a parfois un Handke couverture sobre donc invisible. Qui est le petit homme toujours en mouvement, au visage dont les muscles s’agitent sans cesse, aux gestes à la fois comiques et inquiétants ? C’est le conseiller du tribunal de la Chambre Hoffmann répond HH. Nous sommes assis dans une cave et parfois tout le monde écoute un seul. Il faudrait noter tout ce qui se dit mais ça ne se fait pas. Cette nuit je rencontre Marco, passé en un rien de temps de ses études de théologie au logiciel SAP. Avant il était morne et dépressif, maintenant il est joyeux, en pleine forme. A est avec lui, assise dans un fauteuil juste à côté de la fenêtre, vision troublante. Je la retrouve dans un bar ou un restaurant, elle m’appelle alors que je suis en train de sortir, elle est noire à présent mais ce n’est pas elle, ce dont je m’assure en passant mon doigt sur son nez trop pointu et même bossu à un endroit.
© Laurent Margantin _ 21 janvier 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)