Éditions Œuvres ouvertes

Roger Chartier, La révolution numérique

Le Monde, 23 janvier 2015


La révolution numérique peut être pensée de deux manières. On peut chercher à réintroduire les catégories juridiques du monde de l’imprimé, ce que veulent les éditeurs traditionnels, mais on voit bien que le monde numérique propose également autre chose : des textes ouverts, des processus de création collaboratifs, de la gratuité. C’est une situation ambivalente et personne ne sait ce qu’il va advenir.

Extrait de l’article de Laure Belot, Livres piratés : l’âge de raison, avec cette réflexion également de Loïc Roussel, fondateur de la librairie en ligne Feedbooks (mais bon, ça fait bien cinq ans qu’on le sait) : "Les éditeurs ont une peur bleue du piratage, mais ils ont fait toutes les erreurs pour en être victimes. Par exemple, aux débuts du livre numérique, ils ont choisi de mettre des DRM alors que cette parade technique avait été abandonnée par l’industrie musicale qui la jugeait inefficace. Ces protections, compliquées à utiliser, ont tendance à freiner les ventes numériques... et à favoriser la recherche de fichiers sans DRM, donc illégaux".

© Roger Chartier _ 23 janvier 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)