Œuvres ouvertes

Journal de Kafka (III,19) : Quand je suis entré dimanche après-midi dans la maison de Max

troisième cahier, nouvelle traduction


Quand je suis entré dimanche après-midi dans la maison de Max en dépassant trois femmes de justesse, j’ai pensé : il y a encore une, deux maisons dans lesquelles j’ai quelque chose à faire, des femmes qui marchent derrière moi un dimanche après-midi peuvent encore me voir aller sous le porche d’une maison en me dépêchant parce que je dois y accomplir un travail ou participer à une conversation, ne m’en félicitant, de façon exceptionnelle, que de ce point de vue. Il n’est pas sûr que cela doive durer encore longtemps.


Page suivante
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 24 janvier 2015