Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

07/02/15

...

On m’examine dans un bureau orange. Le type qui m’examine a peut-être quarante cinq ans, à peine vu j’oublie son visage sans doute sous l’effet du stress. Pourtant il est venu à la porte me saluer, m’a souri, m’a cordialement invité à m’asseoir et a examiné longuement le papier que je lui ai donné (le seul papier sur tout le bureau vide !). Mais là assis de l’autre côté face à lui je me sens mal à l’aise, au point de poser mes coudes sur le bord. Lui fixe un écran que je ne vois pas et me parle par phrases brèves. J’ignore quelle partie de ma vie passée et présente il examine exactement de manière pensive et lente. Puis soudain il dit mercredi 11 comme s’il s’agissait d’une date cruciale pour lui comme pour moi. Nous restons là assis l’un face à l’autre, épuisés, vidés par l’intense face à face. Lui a même penché la tête et semble dormir. De mon côté j’ai les bras ballants le long du corps et finis par poser ma tête sur le bureau, pas de moquette je me dis. La nuit est venue. Des hommes aussi sont venus, en combinaison orange. Sans même nous saluer ils nous ont débranché et porté dans un placard chacun le sien qu’ils ont fermé à clé. Depuis j’attends. J’attends demain matin qu’on vienne nous réinstaller et nous rebrancher. Mais si on m’oubliait. Ne suis-je pas un modèle obsolète.
© Laurent Margantin _ 7 février 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)