Œuvres ouvertes

12/02/15

...

Pina Bausch dit poker face. Elle est assise et danse les bras levés. En face on écoute on fait la même tête les mêmes gestes. Des journées presque lumineuses cervelle aussi. La voisine toute la matinée dans la rue voix de crécelle qui parle à un voisin grosse voix. Chaque matin ils sont là neige froid ou pas été comme hiver. Parlent souabe comprends pas grand chose. Vais à la UB rendre des livres en prends des nouveaux trafic quotidien parfois pour quelques pages seulement. La fille du harpiste 11 ans monte dans la voiture et enchante le voyageur parce qu’elle remarque un érable le premier de mon voyage note-t-il. Elle était partout chez elle et faisait bien attention aux choses qui l’entouraient. Le lendemain il développe une théorie sur les montagnes : celles-ci ne sont pas mortes et figées elles exercent une action silencieuse et secrète sur l’atmosphère. Long développement où l’on voit les montagnes qui retiennent les nuages autour d’elles par leur seule force d’attraction.
© Laurent Margantin _ 12 février 2015