Œuvres ouvertes

La Main de sable : effacement

On l’avait banni il y avait longtemps. Banni de quel pays, on ne savait pas, il ne savait pas. Etait-ce un pays ou un lieu de l’esprit ? Il se souvenait vaguement de silhouettes proférant des mots violents, des insultes et des menaces, mais étaient-ce des souvenirs qui renvoyaient à une réalité passée ou ses propres peurs devenues des histoires qu’il se racontait ? Il était évident que toutes sortes de choses lui étaient arrivées, mais comme il ne lui restait ni plaies ni cicatrices sur le corps, il lui (...)

On l’avait banni il y avait longtemps. Banni de quel pays, on ne savait pas, il ne savait pas. Etait-ce un pays ou un lieu de l’esprit ? Il se souvenait vaguement de silhouettes proférant des mots violents, des insultes et des menaces, mais étaient-ce des souvenirs qui renvoyaient à une réalité passée ou ses propres peurs devenues des histoires qu’il se racontait ? Il était évident que toutes sortes de choses lui étaient arrivées, mais comme il ne lui restait ni plaies ni cicatrices sur le corps, il lui était impossible de savoir exactement de quoi il s’agissait.

Il aurait aimé demander à des personnes qui l’avaient connu avant son bannissement et qui, comme lui, avaient été chassées. Mais il semblait bien être le seul à avoir connu pareilles épreuves, sans qu’il fût possible par conséquent d’interroger des témoins de scènes anciennes. Il rêvait de quelque procès, et dans ce rêve il s’inventait des hommes et des femmes l’ayant connu avant son extradition d’un pays sans doute imaginaire. Peu à peu, ce rêve devint toute sa vie, sa vie effacée des mémoires.

© Laurent Margantin _ 19 mars 2010

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)