Éditions Œuvres ouvertes

La littérature russe est une littérature lourde

André Markowicz dans La Marche de l’Histoire

La Russie, dit Dostoïevski, est le peuple russe, porteur de la seule vérité divine à travers la souffrance, à travers la misère, à travers la déchéance, contre tous les autres, et c’est là que ça pose un problème réel, contre tous les autres peuples de l’Occident et tous les juifs. Et au fur et à mesure que Dostoïevski avance dans son œuvre, les notations racistes, antisémites, augmentent. Et il y a deux Dostoïevski. Moi, j’ai jamais voulu traduire les articles de Dostoïevski, je traduis les romans, mais dans les articles Dostoïevski devient un penseur nationaliste, anti-occidental, anti-démocrate, antisémite, qui est revendiqué maintenant d’une façon ouverte par toute la Russie réactionnaire et nationaliste qui est au pouvoir et qui prolifère. Et c’est une chose absolument terrifiante. Il y a les deux à la fois. Il y a cette grandeur de la souffrance, et en même temps cet appel terrible à la haine des autres : nous les Russes. La littérature russe est une littérature lourde, dans laquelle la plupart des écrivains, sauf deux, Pouchkine et Tchekhov, veulent apprendre aux gens à vivre, veulent apprendre aux gens comment il faut chercher le Christ, et à dire qu’en dehors du Christ il n’y a pas de salut. Et quand on lit les derniers articles de Dostoïevski, à vrai dire ça fait peur, et ce qu’on voit maintenant, avec cette espèce d’exaltation — vous avez parlé de Poutine dans votre chapeau, je pense que c’était indispensable —, avec cette exaltation de la russité, de l’identité russe — mot qui en russe n’existe même pas — se revendique de Dostoïevski en oubliant que dans les romans tout ça c’est mis en structure, c’est mis en poème, c’est-à-dire qu’il y a ça, mais il y a aussi le contraire, et que justement, c’est pour ça, que personne ne peut se revendiquer de Dostoïevski, comme personne, dans le roman Les Frères Karamazov, personne ne peut se revendiquer de Zosime.

Ecouter toute l’émission

© André Markowicz _ 5 mars 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)