Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (III,43) : L’employée de bureau chez Karl

troisième cahier, nouvelle traduction

L’employée de bureau chez Karl m’a rappelé l’actrice qui jouait Manette Salomon à l’Odéon à Paris il y a un an et demi. Au moins quand elle était assise. Une poitrine molle plus large que haute pressée par une étoffe en laine. Un visage large jusqu’à la bouche mais se rétrécissant rapidement ensuite. Au milieu d’une chevelure lisse, des boucles naturelles négligées. Ardeur et calme dans un corps puissant. Le souvenir se renforçait aussi, comme je m’en rends compte maintenant, du fait qu’elle n’arrêtait pas de travailler [les petites tiges volaient sur sa machine à écrire (système Oliver) comme les aiguilles à tricoter jadis] et allait et venait, mais sans dire plus de quelques mots en une demi-heure, comme si elle retenait Manette Salomon en elle.


- Kafka se trouve sans doute dans les bureaux de son beau-frère Karl Hermann, agent commercial. Il le considérait comme un "bavard", lire Karl et son habitude de tout répéter avec le même son de voix.

- En octobre 1910, Kafka et Brod avait assisté à une représentation de la pièce Manette Salomon des frères Edmond et Jules de Goncourt au théâtre de l’Odéon à Paris.


Page suivante
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 19 mars 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)