Oeuvres Ouvertes

depuis 2000

Journal de Kafka (III,55) : Hier chez Max, qui rentrait de sa conférence de Brünn

troisième cahier, nouvelle traduction


14 XI II mardi. Hier chez Max, qui rentrait de sa conférence de Brünn.
L’après-midi pendant que je m’endormais. Comme si la solide calotte crânienne qui enserre le crâne indolore s’était enfoncée plus profondément à l’intérieur et avait laissé une partie de la cervelle dehors dans le libre jeu des lumières et des muscles.




- Le 2 novembre, Kafka, parlant de l’ami Max Brod, écrivait : "Aujourd’hui, je devais aller à Brünn avec lui". Finalement, il ne l’a pas accompagné à cette lecture dont on trouve un écho dans le Prager Tagblatt du 17 novembre : "Dimanche dernier à Brünn, Max Brod a lu ses propres œuvres avec un grand succès". Le journal de Prague reprend un compte-rendu de la soirée réalisé par le journal local de Brünn, le Tagesboten, où l’on peut lire que la démarche littéraire de Brod est fondée sur ce qu’il appelle "l’indifférentisme", soit une philosophie qui est autant éloignée de l’affirmation que de la négation du monde.


Page suivante
Sommaire

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 10 avril 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)