Œuvres ouvertes

Le Terrier ou la construction (23)

nouvelle traduction work in progress


Je suis couché ici en un lieu sécurisé de tous les côtés – dans mon terrier il y a plus d’une cinquantaine de lieux comme celui-ci – et ces heures que je choisis selon l’envie s’écoulent entre somnolence et sommeil inconscient.


suite
texte traduit

© Franz Kafka_traduction & appareil critique par Laurent Margantin _ 15 mai 2015